Pancreatic Cancer Europe est une plateforme réunissant l’ensemble des acteurs européens impliqués dans la lutte contre le cancer du pancréas : chercheurs, médecins, décideurs politiques, associations de patients, journalistes et industriels qui ont en commun la volonté d’améliorer les soins des patients atteints d’un cancer du pancréas.

 

 

PCE - Rapport sur les inégalités liées au cancer du pancréas

Aujourd’hui l’incidence et la prévalence du cancer du pancréas sont très disparates en Europe. Ces disparités résultent de différences génétiques, ainsi que d’une exposition inégale aux facteurs de risque environnementaux, elle-même le résultat de différences culturelles. Les niveaux de tabagisme, de consommation d'alcool, ainsi que de diabète et d'obésité sont différents en Europe, ce qui contribue à la variation de l'incidence du cancer du pancréas.

De plus, il semble que le cancer du pancréas ait été négligé pendant des décennies au niveau politique. Les plans nationaux de lutte contre le cancer mentionnent rarement le cancer du pancréas et le financement de la recherche est incroyablement bas pour un cancer aussi meurtrier.

Dans ce contexte, ce rapport sur les inégalités offre une présentation complète des différents défis liés au cancer du pancréas. Ce rapport vise à inscrire le cancer du pancréas à l’ordre du jour européen et national, afin que l’UE et ses États membres puissent saisir l’occasion qui leur est offerte de s’attaquer à l’un des cancers communs les plus meurtriers. Chez Pancreatic Cancer Europe, nous savons qu'il est de notre devoir d'informer et de prendre des mesures pour lutter contre le cancer du pancréas, mais nous ne pouvons le faire seuls.

Télécharger le rapport sur les inégalités liées au cancer du pancréas (PDF – en anglais)

 

Ils ont signé le rapport sur les inégalités liées au cancer du pancréas :

MEP Soledad Cabezón Ruiz (S&D, Spain)

MEP Françoise Grossetête (EPP, France)

MEP Nathalie Griesbeck (ALDE, France)

MEP Pavel Poc (S&D, Czechia)

MEP Theresa Griffin (S&D, UK)

MEP Marian-Jean Marinescu (EPP, Romania)

MEP Karin Kadenbach (S&D, Austria)

MEP Lieve Wierinck (ALDE, Belgium)

Journée mondiale du cancer du pancréas 2018 

En ce 15 novembre 2018, tous les patients, familles et communautés s'unissent pour la Journée mondiale du cancer du pancréas. En cette journée, nous célébrons le travail commun à travers la sensibilisation, la recherche et les politiques de lutte contre le cancer du pancréas. Nous voulons également dédier cette journée à ceux qui souffrent de ce terrible cancer. Pancreatic Cancer Europe souhaite soutenir cet effort et penser à toutes les familles qui ont besoin d'une action européenne et nationale. Notre travail des derniers mois a abouti à la création de plusieurs outils et documents destinés à promouvoir de nouvelles politiques de lutte contre cette maladie.

Notre rapport sur les inégalités présente l’état du cancer du pancréas dans l’ensemble de l’Europe et sous différents angles : diagnostic, recherche, politiques nationales et besoins non satisfaits. Il souligne les inégalités existantes en Europe et la nécessité d'une politique harmonisée offrant les mêmes chances à tous les citoyens européens. Notre carte interactive, accessible en ligne, présente également ces inégalités et fournit des informations clés spécifiques à chaque pays. Jusqu'à présent, huit pays ont été référencés, mais nous espérons en ajouter d'autres, grâce à votre aide.

En 2020, le cancer du pancréas sera le deuxième cancer mortel en Europe. Aujourd'hui, nous devrions penser à l'avenir et à la manière d'inverser la tendance à la hausse de la mortalité et de l'incidence afin d'éviter cette prédiction effrayante. Chaque action en faveur d’une nouvelle politique, chaque conversation pour sensibiliser le public, chaque avancée dans le diagnostic du cancer du pancréas est une nouvelle étape dans notre lutte.

La nouvelle carte interactive sur le cancer du pancréas est en ligne !

Après plusieurs mois de développement, nous sommes heureux de présenter la carte interactive PCE. Conçue et imagine comme un outil puissant capable de comparer la situation des patients souffrant du cancer du pancréas dans les différents pays européens, la carte interactive donne des informations sur la sensibilisation, les politiques nationales, le diagnostic, l’état de la recherche… Nous sommes toujours à la recherche de plus de données et d’informations pour l’enrichir. Si vous souhaitez contribuer pour votre pays, merci de contacter directement le Secrétariat général.

Visitez la carte interactive PCE ›

Soutien de ESMO GI 2018

Pancreatic Cancer Europe est fier d’annoncer qu’il soutient le Congrès mondial de l’ESMO sur le cancer gastrointestinal 2018. Il s’agit du premier évènement global dans ce domaine. Il portera sur tous les types de cancers liés au tube gastrointestinal et sur les aspects pratiques liés aux traitements des patients qui souffrent de ces cancers (notamment le dépistage, le diagnostic et les différentes options de gestion pour les tumeurs communes et peu communes). ESMO GI aura lieu à Barcelone, en Espagne, entre le 20 et le 23 Juin 2018. Plus d’informations sur le site d’ESMO Gi, www.worldgicancer.com.

Saviez-vous que le cancer du pancréas a le taux de survie le plus bas de l’ensemble des cancers ?

Aidez-nous à renverser la tendance !

Le cancer du Pancréas est actuellement la 4ème cause de mortalité par cancer en Europe. Si aucune mesure n’est engagée, la pathologie deviendra la seconde cause de mortalité par cancer en 20203.

La plateforme a vu le jour suite au lancement d’un appel à l’action, en Juillet 2014 par un groupe de députés européens. Depuis sa création Pancreatic Cancer Europe s’est doté d’une Déclaration pour le cancer du pancréas, afin de réclamer de réelles améliorations dans les politiques européennes pour le cancer du pancréas.

Les patients atteints d’un cancer du pancréas perdent 98% de leurs chances de survie après leur diagnostic.

Aujourd’hui, le diagnostic d’un cancer du pancréas est généralement associé au décès à court terme. Et en effet, très peu de patients sont encore en vie un an seulement après le diagnostic. Un diagnostic plus précoce permet de réduire la mortalité de la maladie. Un diagnostic à temps augmente les chances de survie.

  1. Farthing, M, Roberts, S, Samuel D, Williams D, et al. Survey of digestive health across Europe: Final report. Part 1: The burden of gastrointestinal diseases and the organisation and delivery of gastroenterology services across Europe, United European Gastroenterology Journal, December 2014 vol. 2 no. 6 539-543
  2. Malvezzi M, Bertuccio P, Levi F, La Vecchia C, Negri E, et al. European cancer mortality predictions for the year 2013. Annals of Oncol. 2013; 24:792-800
  3. Pancreatic Cancer Action Network. The alarming rise of pancreatic cancer deaths in The United States: Why we need to stem the tide today, 2012. www.pancan.org/wp-content/uploads/2013/01/incidence_report_2012_executive_summary.pdf [Last accessed April 2014]
  4. Carrato et al, 2015. “A Systematic Review of the Burden of Pancreatic Cancer in Europe: Real-World Impact on Survival, Quality of Life and Costs.” DOI 10.1007/s12029-015-9724-1
  5. Carrato A, Falcone A, Ducreux, M, Valle, J, Parnaby A, Djazouli K, Alnwick-Allu K, Hutchings A, Palaska C, Parthenaki I. A systematic review of the burden of pancreatic cancer in Europe: Real-world impact on survival, quality-of-life, and costs. J Gastrointest Cancer 2015 Sep;46(3):201-11
Inscrivez-vous à une newsletter gratuite