Accroître la sensibilisation au cancer du pancréas

Présidente du Work Stream: Ali Stunt, Pancreatic Cancer Action UK

Pancreatic Cancer heatmap now online!

Following several months of development, we are happy to unveil the PCE heatmap. Conceived as a powerful tool to compare the pancreatic cancer patients’ situation in each European country, the heatmap provides information on awareness situation, national policy, diagnosis, research… We are always looking for more data and information to enrich the heatmap. Should you want to add some data for your country, please contact directly the Secretariat.

 

Visit the PCE heatmap ›

L’un des principaux obstacles aux actions en faveur du cancer du pancréas est le manque général d’information sur la maladie et les enjeux imposés aux patients. Le cancer du pancréas est souvent mentionné comme un « cancer oublié ». Un but clé pour la plateforme est de s’assurer que ce cancer n’est pas oublié par les décideurs politiques, afin que les mesures politiques appropriées puissent être prises.

  • Le cancer du Pancréas est actuellement la 4ème cause de mortalité par cancer en Europe1. Si aucune mesure n’est engagée, la pathologie deviendra la seconde cause de mortalité par cancer en 20202.
  • Le cancer du Pancréas a le taux de survie le plus bas de tous les cancers, et est le seul cancer dont la mortalité augmente continuellement chez les deux sexes3.

Alors qu’en 2012, le cancer du pancréas représentait 16.8% des décès liés aux cancers les plus mortels, il n’était présent que dans 3.4% des questions parlementaires liées au sujet et posées au Parlement européen entre 2009 et 2014. 


Alors que le cancer du pancréas est le 4ème cancer le plus meurtrier, il n’est fait mention à aucun endroit du fardeau qu’il représente au quotidien, ni des politiques publiques qui y sont associés dans le rapport de 2014 de la Commission Européenne sur « Le cancer dans l’Union Européenne ». Entre 1975 et 2011, le nombre de cas et la mortalité du cancer du sein a diminué de 43% grâce à des consultations pour mammographies et une thérapie améliorée pour les patients. Grâce à des techniques plus efficaces d’imagerie et de traitement, les taux de survie au cancer de la prostate, au cancer du sein, et au cancer colorectal ont augmenté considérablement. 



L’écart entre la sévérité du cancer du pancréas ainsi que sa mortalité élevée et sa faible priorisation politique témoigne d’un besoin urgent de remettre cette maladie au cœur des agendas et politiques publiques. L’exemple de la lutte contre d’autres cancers a prouvé qu’une action politique peut réellement faire la différence pour les patients, et qu’il est temps d’entreprendre une action similaire pour le cancer du pancréas.

10 infos à connaître sur le cancer du pancréas !

Montrez votre soutien : signez la déclaration !

La déclaration par la Plateforme Européenne Multi-Acteurs contre le cancer du pancréas explique les actions nécessaires pour mettre un terme à cette maladie violente et mortelle. (en anglais)

Télécharger PDF (124 kB) ›

SIGNER MAINTENANT!

Améliorer le diagnostic des cancers du pancréas

Chaire du Work Stream: en remplacement: Prof. Matthias Löhr, Karolinska Institutet, Sweden

Aujourd’hui, le diagnostic d’un cancer du pancréas est souvent assimilé à une condamnation à mort, et peu de patients sont encore en vie un an après le diagnostic. Cependant, un diagnostic précoce permet de réduire la mortalité de la maladie : si elle est diagnostiquée à temps, les chances de survie augmentent. L’objectif de la chaire Work Stream est de sensibiliser aux symptômes principaux et aux signes précoces de cancer du pancréas la population et la communauté médical afin de permettre des diagnostics plus rapides.

  • A cause de diagnostics qui sous-estiment la gravité de la maladie, la médiane du taux de survie d’une personne diagnostiquée avec un cancer du pancréas métastasé est de 4.6 mois3. Le cancer du pancréas a le taux de survie le plus faible de tous les cancers. Les patients affectés perdent 98% de leur espérance de vie au diagnostic3.
  • Seulement 20% des cas sont opérables. Une des raisons principales pour ces chiffres faibles est le diagnostic trop tardif4.
  • Aujourd’hui, le diagnostic d’un cancer du pancréas est souvent assimilé à une condamnation à mort, et peu de patients sont encore en vie un an après le diagnostic. Cependant, un diagnostic précoce permet de réduire la mortalité de la maladie : si elle est diagnostiquée à temps, les chances de survie augmentent.

Le diagnostic du cancer du pancréas commence généralement par une visite chez le médecin généraliste, qui est suivie par une recommandation à un médecin spécialiste. Des tests et expériences médicales (tests sanguins, scanner à ultrason et radiographies, biopsie) ont lieu pour confirmer le diagnostic. Les symptômes principaux sont :

Pour augmenter les chances de dépister le cancer rapidement, la Plateforme a publié le document suivant :

Si vous êtes sujets à deux ou plus de ces symptômes anormaux, prenez rendez-vous avec votre médecin traitant, ces symptômes peuvent indiquer un cancer du pancréas.

 

Ali Stunt

Diagnostiqué en 2007, Ali Stunt est un des rares survivants au cancer du pancréas. Sauvé par un diagnostic précoce de la maladie, Ali est le fondateur et le directeur exécutif de Pancreatic Cancer Action (Royaume-Uni), une association qui se consacre à améliorer les chances de diagnostic rapide.

 

Matthias Löhr

Professeur de médecine et médecin confirmé à l’Institut Karolinska (Stockholm, Suède) au Département des Sciences Cliniques, des Interventions et de la Technologie, le Pr. Löhr est un des experts européens du cancer du pancréas et porte-parole de l’UEG, l’Union des gastroentérologues européens.

  1. Malvezzi M, Bertuccio P, Levi F, La Vecchia C, Negri E, et al. European cancer mortality predictions for the year 2013. Annals of Oncol. 2013; 24:792-800
  2. Pancreatic Cancer Action Network. The alarming rise of pancreatic cancer deaths in The United States: Why we need to stem the tide today, 2012. www.pancan.org/wp-content/uploads/2013/01/incidence_report_2012_executive_summary.pdf [Last accessed April 2014]
  3. Health Consumer Powerhouse, Euro Pancreatic Cancer Index, 2014, ISBN 978-91-980687-3-3
  4. Carrato A, Falcone A, Ducreux, M, Valle, J, Parnaby A, Djazouli K, Alnwick-Allu K, Hutchings A, Palaska C, Parthenaki I. A systematic review of the burden of pancreatic cancer in Europe: Real-world impact on survival, quality-of-life, and costs. J Gastrointest Cancer 2015 Sep;46(3):201-11

Inscrivez-vous à une newsletter gratuite